SRB de Québec

Le projet

La Ville de Québec a dévoilé, en mars 2015, l’Étude de faisabilité de tramway/SRB. Cette étude concluait à l'intérêt de privilégier la mise en place d’un service rapide par bus (SRB) sur le territoire visé (Québec-Lévis).

Ce système de transport, comparable au tramway sur plusieurs aspects, était moins coûteux, tout en circulant sur une plateforme réservée à ses véhicules. Attrayant, confortable, efficient et fiable, le SRB offrait la possibilité d’être mis en œuvre par phase. La première phase devait être implantée en 2022 et la seconde en 2025.

Le SRB était un projet qui aurait doté la région d’un équipement de pointe tout en favorisant le développement de certains secteurs. Il était prévu que le système répondrait à la demande jusqu’en 2041. Après, il aurait pu être transformé en tramway.

De 2006 à 2016 :

  • le nombre de véhicules immatriculés dans la grande région de Québec a augmenté de 115 000 (17,5 %).
  • la population a augmenté de 79 000 personnes (11 %).1

En 2041, nous devrions approcher le million d’habitants, soit 26 % de plus qu’en 2011.

1 (source : ISQ)

Une solution issue d’une grande réflexion

Plan de mobilité durable (2011)

Grande consultation : 3 000 personnes y ont participé en personne ou en ligne.

Constats :

Étude de faisabilité tramway/SRB (2015)

L'étude de faisabilité tramway/SRB évalue les besoins de la population selon des données probables de croissance de population, de ménages et d’emplois. Le SRB s’avère l’option la plus intéressante pour le réseau structurant de transport en commun.

L'étude de faisabilité (PDF : 9,7 Mo)

Prévisions de croissance 2041 – Région de Québec1
Période Population Ménages Emplois Déplacements
1 Source : Étude de faisabilité Tramway/SRB. Le territoire de référence combine celui de la Communauté urbaine de Québec et celui de la région métropolitaine de recensement de Québec.
En 2011 777 800 350 500 423 800 1,9 M/jour
En 2041 977 400 448 100 484 100 2,3 M/jour
Croissance 2011 → 2041 +199 600 (+25,7 %) +97 600 (+27,8 %) +60 300 (+14,2 %) +400 000/jour (+22 %)

Un moyen parmi d’autres pour régler les problèmes de congestion routière

  • Amélioration des services du RTC
  • Amélioration du réseau cyclable
  • Réaménagement du réseau autoroutier de la tête des ponts
  • Mise en place d’un système de gestion des feux de circulation à distance par la Ville de Québec
  • Élargissement des autoroutes Henri-IV et Laurentienne
  • Amélioration du service de la Société des traversiers (piétons, vélos et autres)
  • Révision des plages horaire des institutions d’enseignement et des heures de travail des grands employeurs publics et privés
  • Implantation d’un SRB

Projet SRB de Québec et de Lévis de 1,1 milliard $

  • Aurait permis de créer et de consolider 13 000 emplois/an pendant la construction.
  • Aurait permis d’augmenter de 50 050 le nombre de déplacements en transport en commun d’ici 2041.
  • Aurait répondu à la demande estimée en transport en commun jusqu’en 2041.

Le tracé côté Québec

À Québec

Le SRB aurait circulé à Québec, sur une distance totale de 20,8 km.

Du nord au sud

Une ligne nord-sud aurait relié la 41e Rue à Charlesbourg, au Grand Théâtre de Québec (6,9 km).

De l'est à l'ouest

Une ligne est-ouest aurait circulé du secteur D’Estimauville à l'avenue Lavigerie (13,9 km).